Vrai/Faux qui posent problème

Aller en bas

Vrai/Faux qui posent problème

Message  Tak le Dim 30 Aoû - 18:46

Salut à tous et à toutes, adeptes et autres fans de ce cours de comptabilité... cours qui nous permis de ne pas s'ennuyer durant ce mois d'aout ensoleillé... Ahum...silent

Voici les quelques vrai/faux qui me posent problème. Donc si vous pouviez m'aider... I would deeply appreciate ...Very Happy



1°) En droit comptable belge, les subsides en capital obtenus figurent à l'actif du bilan puisqu'ils concernent des actifs immobilisés.
Moi je dirais VRAI pour ce qui ce qui est de "figurent à l'actif". Par contre ce qui m'embête c'est les actifs immobilisés"

2°) Les créances à plus d'un an font néanmoins partis du réalisable.

3°) On ne peut jamais réévaluer un stock de marchandise.

4°) On ne peut jamais opérer à une réduction de valeur sur un stock.

5°) La revente à un tiers de frais d'établissement entraîne toujours une plus-value.

6°) Les subsides en capital obtenus par une entité figurent au crédit du compte de résultat.
Je dirais FAUX car l'obtention du subside en capital ne mouvemente que des comptes de bilan. Le compte de résultat n'est affecté que lors de la consommation du subside...

7°) Une variation négative des provisions pour litiges entre deux exercices successifs influence négativement le résultat de l'exercice.

8°) Le compte de stock de marchandises reste débrayé durant l'exercice.
Débrayer = ??

9°) Une augmentation des stocks de marchandises entre le 1er janvier et le 31 décembre augmente le résultat de l'exercice.

10°) La valeur économique d'une entreprise est égal au montant de ses capitaux propres.
Et la valeur COMPTABLE = l'activité entière de l'entreprise alors?

11°) Lors de l'acquisition d'un immeuble couvert par le leasing, aucun poste de passif ne change.

12°) Un subside d'exploitation reçu en N par une entité figure au PASSIF de son bilan au 31/12/N parmi les fonds propres.

13°) Dans la comptabilité d'une société de promotion immobilière, les appartements qu'elle possède et qui sont destinés à la revente figurent en immobilisations corporelles.
Presque certain qu'ils figurent en tant que STOCK et non en immobilisation corporelle.


Et voila:cheers:, ce serait sympas que vous puissiez justifier aussi vos réponses!
Merci et courage à tous! Bientôt la fin !Very Happy

Ch££r$
avatar
Tak
Buveur ou buveuse de Carapils

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Louvain-la-Neuve
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vrai/Faux qui posent problème

Message  Gayel le Dim 30 Aoû - 22:33

Mouahaha,
Apparement on est les 2 seuls idiots qui repassont compta. Ou alors ils se cachent... ca sert a rien, on vs verra demain! Niark niark...
Bon j'vais essayer de répondre à qlq une des tes questions sans aucune certitude...

3°) On ne peut jamais réévaluer un stock de marchandise.
4°) On ne peut jamais opérer à une réduction de valeur sur un stock.

Pr moi la 3) est vrai, c'est inutile puisque tu peux le vendre au prix que tu souhaites si tu trouves que tu ne fais pas assez de bénéfices. MAIS, pr etre sure de moi j'viens de regarder ds mon PCMN qui m'indique que le compte 349 = Réductions de valeur actées sur les marchandises qui renvoie aux art 70,72 et 75 de l'arreté royal du 30janvier 2001. donc on pourrait faire une réduction de valeur ms pas une réévaluation. MAIS n'oublions pas qu'on ne doit considérer que les situations les plus courantes et pas les cas d'écoles. En conclusion, je déteste ce cours...


5°) La revente à un tiers de frais d'établissement entraîne toujours une plus-value.

Pas sure, mais dans le cas d'un badwill, y'a pas de plus-value possible. Est ce que c'est pareil pr les frais d'établissement, j'pense bien, ms vmt pas sure.

7°) Une variation négative des provisions pour litiges entre deux exercices successifs influence négativement le résultat de l'exercice.

Ca c'est le cas ou tu n'as pas assez provisionné. Il faut donc que tu trouves la somme excédente qlqpart. Ca va donc influencer négativement le résultat car à cheval sur les 2ex.

8)Le compte de stock de marchandises reste débrayé durant l'exercice.
Débrayer = ne peut être soldé, d'après ce que j'ai compris

9°) Une augmentation des stocks de marchandises entre le 1er janvier et le 31 décembre augmente le résultat de l'exercice

Cas vu au TP, on a un stock initial de 18000eur, quand tu fait le total des ventes et achats effectués pdt l'année et que tu te retrouves avec un stock final de 20000eur, c'est une augmentation de stock de 2000 euro et ca influence positivement le résultat

11°) Lors de l'acquisition d'un immeuble couvert par le leasing, aucun poste de passif ne change.

Immeuble en leasing = immobilisation corporelle, jréfléchis mais je pense que cane va mouvementer aucun compte du passif, donc vrai

13°) Dans la comptabilité d'une société de promotion immobilière, les appartements qu'elle possède et qui sont destinés à la revente figurent en immobilisations corporelles.
C'est faux, t'as tt a fait raison, ils sont bien en stock, pcqu'ils sont destinés à la revente. Mon beau frere confirme, y'aurait eu débat si on avait parlé de location.

Voilaaa, a demain alors, mont 10...

Gayel
Buveur ou buveuse d'eau

Féminin Nombre de messages : 1
Age : 29
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum